Publié par: Raphael J le 01/11/2015 22:00:00 1501 lectures

Actualités sur L'écran Les notations et les avertissements

Les notations et les avertissements

Sur L'écran, vous trouverez deux types de notation.



1. La notation technique d'un film

Elle est faite sous forme d'étoiles et vise à donner une idée la plus précise possible du « savoir-faire » d'un film.
Sont ainsi par exemple pris en considération la qualité :
- de la musique ;
- du scénario ;
- de la mise en scène ;
- des dialogues ;
- etc.

Comment est calculée la moyenne générale des avertissements ?


A partir des notes données par le critique, le site calcule la moyenne générale (moyenne arithmétique simple) du film.

Pour approfondir


Pour être tout à fait rigoureux, il convient de distinguer la qualité technique d'un film, et sa qualité artistique.
La qualité technique pose la question de savoir si les corps de métiers ont exécuté leurs tâches brillamment, épouvantablement, ou tout simplement correctement.
La qualité artistique va plus loin. Il s'agit de savoir si la qualité technique est bien ordonnée à la finalité artistique du film.

Exemple : si le comique d'un film est efficace, nous dirons que les ressorts comiques ont été très bien mis en place dans le film (qualité technique du scénario, du jeu d'acteur, de la mise en scène etc.). Si, en revanche, ce film était fait pour être un drame, nous pourrons affirmer que cette bonne qualité technique fait dérailler le film quant à sa finalité (qualité artistique). Il est effectivement drôle mais, par faute d'un mauvais dosage, sa qualité artistique est mauvaise puisqu'il n'atteint pas son but.
On voit combien la frontière entre les deux est fragile mais, malgré ses limites, elle a le mérite d'être claire et, surtout, éclairante pour nos abonnés.
Si en donnant une indication sur la valeur technique d'un film, la notation donne déjà une bonne idée de la valeur artistique, c'est surtout à la critique qu'il incombe d'aborder la qualité artistique proprement dite.

2. Les avertissements


Présentés sous forme de « ban », les avertissements ont pour mission d'informer nos lecteurs sur le contenu potentiellement choquant d'un film. Le mot « potentiellement » est ici d'une importance capitale, car cela ne signifie pas que le lecteur sera choqué, chacun ayant, c'est humain, une sensibilité et des exigences différentes.

Il s'agira par exemple :
- de nudité,
- de violences,
- de pratiques occultes,
-etc.

Ces avertissements ne doivent pas pour autant être confondus avec le contenu éthique du film, même s'il en font effectivement partie. Ils portent pour la plupart plus sur la forme que sur le fond. On peut en effet constater un certain nombre de films qui ne montrent pas de choses choquantes mais qui défendent des positions idéologiques tout à fait nocives, ou bien des films qui montrent des choses potentiellement choquantes mais pour mieux les dénoncer.

Comment est calculée la moyenne générale des avertissements ?


A partir des avertissements relevés par le critique, le site calcule la moyenne générale. A la différence des notations, cette moyenne n'est pas arithmétique mais logarithmique et se fonde sur un algorithme complexe et tenu secret (comme le pagerank de Google par exemple). En effet, la force d'un élément potentiellement choquant dépend de sa fréquence, de son intensité, mais aussi de sa nature (il serait stupide qu'un simple baiser ait le même poids dans le calcul de la moyenne qu'une violence sexuelle).

Pour approfondir


Quelques esprits mal informés ont pu identifier dans cette approche une tendance au relativisme. Cela résulte d'une méconnaissance de l'art et de la morale. Puisque nous défendons dans ce site une philosophie réaliste, nous pourrions attirer l'attention du lecteur sur la différence qui existe entre morale spéculative et morale pratique, mais pour plus de brièveté, nous nous contenterons de montrer l'absurdité d'un tel argument à l'aide d'exemples simples.

Exemple 1 : les enfants ne peuvent pas voir la même chose que les adultes (le site était d'ailleurs à l'origine dédié aux éducateurs). Par conséquent, il est utile pour les parents qui connaissent leurs enfants de connaître le contenu potentiellement choquant d'un film avant de le montrer. Cela ne veut pas dire que les choses sont mauvaises en soi, mais elle ne sont pas regardables par un enfant.

Exemple 2 : même chez les adultes, nous avons tous des sensibilités différentes face à la violence. Au-delà de cette différence, nous avons tout à fait le droit de vouloir pour un soir regarder un film sans aucune violence.
Dans ce cas, connaître avec précision le contenu potentiellement choquant d'un film est évidemment très utile.

Exemple 3 : certains ont pu être étonnés que le site relève les attitudes ou les propos choquants à l'égard de toutes les religions du Livre (catholicisme, protestantisme, judaïsme, ou islam).
Les tenants de chaque religion nous reprochent ainsi de donner du crédit aux autres religions.
Là-dessus notre positionnement est extrêmement clair. Nous ne cochons jamais l'une de ces cases quand il s'agit d'un débat d'idée, aussi féroce soit-il. En revanche nous considérons que l'insulte est toujours inadmissible quelle que soit la personne insultée.
Par ailleurs, cela nous permet de tenir un compte précis des religions les plus insultées au cinéma (à l'heure actuelle il s'agit sans aucun doute du catholicisme).